Agriculteurs, agricultrices, tous réunis, faites un dépôt de bilan

Publié le 27 Février 2011

voila-paysan.jpg

L'agriculture est très mal menée ;

D’abord c’est eux qui prennent tous les risques ;

Les tracasseries financières, avec des emprunts en tout genre (emprunt sècheresse, court terme, long terme, prêt de trésorerie, etc. …

Le rendement d’une exploitation agricole  produit plus ou moins, selon  le climat ; froid, pluie, vent et sècheresse…

Le prix de vente n’est pas à la hauteur du prix de revient, pour les céréales, le lait,  la viande et fruit légumes.

Les formulaires administratifs à remplir plus ou moins exagérés, des mises aux normes obligatoires, utiles ou pas

Des contrôles inopinés pour qui, pourquoi ? Pour voir si vous avez bien fait votre travail et votre devoir, pour surveiller si vous n’êtes pas en faute !

Certains subissent des suppressions d’aides car… ils dérangent, (mais on ne sait toujours pas ou va cet argent ?)

Votre santé qui en prend un coup, car il faut travailler plus de soixante dix heures par semaine, peu de vacances. Et s’il y a des vacances pour faire reposer un peu nos esprits, la réalité reprend au plus vite le dessus.

A côté de toutes ces pérégrinations et de cette vie campagnarde, les agriculteurs (trices) sont bien les dindons de la farce, (pour qui ? ? ?)

Chacun d’entre nous devrait  se poser des questions du style ; pourquoi suis-je obligé de subir ?

Car il y a une catégorie dans l’Agriculture qui n’a pas à se tracasser pour leur fin de mois et leur retraite ; six semaines de vacance sans souci, congés payés, piscine après 4 heures 30 (c’est sacré), personne ne répond dans les bureaux, c’est vérifié et tant mieux pour eux !

Ceux-là travaillent dans les Chambres d’agriculture, les Direction Départementales de l’Agriculture, des CNASEA, des Sociétés d’Aménagement Foncier Agricoles, du Ministère de l’Agriculture, les Tribunaux Administratifs, la Fédération Nationale des exploitants agricoles (FNEA) avec ses 350 millions d’euros de subvention, tous ces décideurs, toutes ces personnes qui sont payées pour leur trente cinq heures sans avoir de compte à rendre, même s’ils font des « conneries », salaires payés grâce aux agriculteurs français qui font partie des contribuables.

Une retraite assurée et bien méritée ?

Une idée, si tous les agriculteurs sans exception faisaient un dépôt de bilan, il n’y a plus de raison de donner des salaires à tous ces bureaucrates qui jouent aux petits chefs, ce serait juste un retour de procédés !  

 Et après tout, qui est vraiment le maître du jeu ! ! !

                A oui, n’oubliez surtout pas de récupérer TOUS vos sous en banque auparavant.

 


Rédigé par Didier

Publié dans #Agriculture; Agriculteur

Repost 0
Commenter cet article

esclav-vie 28/04/2011 18:24



A part les syndicalistes qui se tiennent par la barbichette, ce ne sont que des gros a qui il ne leur arrive jamais rien, il y a vraiment un manque de communication dans les campagnes. La fierté
y est pout queque chose. Mais à bas la fierté pour une fois, il faut taper un peu plus sur la table ! Quand on prend l'initiative de faire un dépôt de bilan, c'est vrais que c'est très dure à
vivre. On évolue, mais on régresse pas comme çà.


Le but est de faire manifester la panique en haut lieu, alors chiche ! ! !


Au fait, ils étaient où, les syndicats au salon de l'agriculture, cette année ?



invité 11/03/2011 09:26



Surtout ne pas oublier de récupérer tout votre argent en banque ; compte courant..., car deux jours après avoir pris rendez-vous avec votre mandataire judiciaire, vos comptes sont à 000000000.
Notre banque n'a eu aucun scrupule à clôturer nos comptes, même quand vous avez des enfants à nourrir ! ! !