Elements topographiques, bordures de bois,de champ

Publié le 28 Février 2011

 

Agriculteurs, (trices) et citoyens soyez très attentif sur le sujet la définitions des éléments topographiques  (nous allons regarder  ensemble et de très près cette pédagogie).

Nous nous apercevons que malheureusement une bande herbacée ou en culture non commerciale d'un minimum de 1 mètre de largeur doit border les fameuses bordures de bois. 

Ayons en mémoire les ennuis du passé sur la largeur minimum des bandes acceptées en jachère avec une largeur minimum de 20 mètres. De biens mauvais souvenirs pour certains agriculteurs lorsqu'un contrôleur PAC trouvait 19m80  avec son décamètre!!

Devant ces nouvelles exigences tatillonnes, imposées par certains lobbies environnementalistes, notamment France Nature Environnement, on ne peut que se désoler une fois de plus de ces caprices d'individus trop bien nourris. 

____________________________________________________________________________________________________________

 

 Définitions illustrées des éléments topographiques

 

La HAIE 1 mètre linéaire = 100 m² de SET

La largeur maximale :  sera fixée par arrêté préfectoral ne pourra être supérieure à 10 mètres 

Ses modalités d’entretien :  seront fixées par arrêté préfectoral 

Précisions : La haie ne peut pas être formée que d’arbres de hauts jets. Dans cette hypothèse, c’est un alignement d’arbres. Pour que cet alignement d’arbres puisse être considéré comme une haie, il faut qu’il soit complété par des arbustes buissonnants.

Comment est comptabilisée une haie qui sépare deux parcelles ? 

‰si un seul exploitant déclare les 2 parcelles, la haie n’est comptabilisée qu’une seule fois au titre 

des particularités topographiques, ‰si la haie sépare deux parcelles exploitées par deux agriculteurs distincts, et que chacun assure la maîtrise de la partie joignante de sa parcelle, alors la haie peut être comptabilisée au titre des particularités topographiques pour les deux exploitants 

Le verger haute-tige 1 ha de vergers haute-tige = 5 ha de SET

Définition : Le verger haute-tige est une prairie avec des animaux et sur laquelle il y a une activité arboricole. 

Précisions : Le verger haute-tige a un coefficient de conversion élevé (1 ha correspond à 5 ha de SET) car il présente un intérêt environnemental bien défini :           

 Production fruitière à faible intrant, ‰prairie,‰présence d’animaux.

Le verger haute-tige a une densité de 30 à 100 arbres par hectare Une surface implantée en chênes truffiers n’est pas un verger haute tige.

 

La bordure de champ 1 ha de surface = 1 ha de SET

Définition : C’est une bande végétalisée en couvert spontané ou implanté différentiable à l’œil nu de la parcelle cultivée qu’elle borde, d’une largeur de 1 à 5 mètres, située entre deux parcelles, entre une parcelle et un chemin ou encore entre une parcelle et une lisière de forêt. 

 

Précisions : une bordure de champs ne peut pas être une culture valorisée commercialement, 

Les implantations de miscanthus et les espèces invasives sont interdites.  

La bordure de champ se distingue de la bande tampon :

02

                 01.jpg

L’arbre isolé 1 arbre = 50 m² de SET

Précisions : Les arbres morts ne peuvent être acceptés au titre de particularité topographique 

Arbres, alignements d’arbres

03

L’exploitant ne doit prendre en compte que les particularités topographiques dont il a la maîtrise…

04.jpg

 

Attention en ce qui concerne les particularités topographiques propriétés de particuliers, collectivités…

Lisières de bois, bosquets, arbres en groupe 1 mètre de lisière = 100 m² de SET

 

 

Définition : Les arbres en groupes ou les bosquets sont des regroupements arborés et/ou arbustifs, la plupart du temps naturel ou implantés sans ordre.

 La lisière de bois correspond à la zone de transition entre le bois et la parcelle agricole.  

Lisières de bois, bosquets, arbres en  groupe

o4-copie-1.jpg

Ce qu’est une lisière…

05.jpg

Ce que n’est pas une lisière de bois…

06.jpg

 

Fossés, cours d’eau, béalières, lévadons, trous d’eau, affleurements de rochers  1mètre linéaire ou de périmètre = 10 m² de SET 

Précisions : Les fossés de drainage sont assimilés à des fossés mais doivent être correctement entretenus. Le trou d’eau se distingue de la mare qui est un éco-système complexe et comporte une biodiversité animale et végétale importante 

Fossés, cours d’eau, trous d’eau, affleurements de rochers07.jpg

 

Mares, lavognes 1 mètre de périmètre = 100 m² de SET

Définition : La mare constitue un éco-système complexe et comporte une biodiversité animale et végétale importante. 

Précision : L’étang peut être assimilé à une mare, mais l’agriculteur devra en avoir la maîtrise. 

Mares

 

08.jpg

 

Zones herbacées mises en défens et retirées de la production 1 m de longueur =100 m² de SET

Définition : Les zones herbacées mises en défens sont des surfaces herbacées disposées en bandes de 5 à 10 mètres non entretenues ni par fauche ni par pâturage et propices à l’apparition de buissons et ronciers. Ces zones doivent être retirées de la production 

Précision : Les ronciers le long d’un fossé (sous réserve du respect de largeur) sont considérés comme des zones herbacées mis en défens et retirées de la production. 

Zones herbacées mises en défens (bandes de 5 à 10 m de large)

 

09.jpg

 

Murets, terrasses à murets, clapas, petit bâti rural traditionnel 1 mètre de murets ou de périmètre = 50 m² de SET

Murets, petit bâti rural traditionnel

10-copie-1

L’agroforesterie et l’alignement d’arbres 1 mètre linéaire = 10 m² de SET

 

Définition : L’alignement d’arbre est composé d’une ou deux rangées d’arbres de haut-jet plantés en ligne (brise vent, bordure de chemin). 

Précisions : L’alignement d’arbres ne doit pas être confondue avec les arbres en groupes ou les bosquets qui 

sont des regroupements arborés et/ou arbustifs, la plupart du temps naturel ou implantés sans ordre et sans valorisation de l’herbe ou sans culture associée. 

Une peupleraie ou un verger ne sont ni la somme de plusieurs alignements ni un regroupement d’arbres et ne peuvent être comptabilisés comme particularités topographiques 


Autres milieux 1 mètre de murets ou de périmètre = 50 m² de SET


Autres milieux (exemple : ruines)

11-copie-2.jpg

Toutes surfaces ne recevant ni intrant (fertilisants et traitements), ni labour depuis au moins 5 ans 

 

SET= Surface Equivalente Topographique

Circulaire du 02 juin 2010 du Ministére de l'Agriculture 


 

 

 

 

Rédigé par Didier

Publié dans #Environnements

Repost 0
Commenter cet article