Grosses surprises quand aux bénéficiaires Politique Agricole Commune

Publié le 5 Mars 2012

Longtemps, la liste des subventionnés de la PAC (Politique agricole commune) a été gardée secrète. 

Sans titre144Transparence ou opacité

L'Europe a demandé à tous les pays de la communauté de montre la transparence pour que les citoyens européens puissent avoir accès aux chiffres et aux bénéficiaires réels, en réalité  les grands profiteurs de la PAC n’étaient pas du tout des agriculteurs, mais des  associations et multinationales les seuls vrais grands bénéficiaires de la PAC.

La France s'est soi-disant mise en conformité avec le règlement européen n° 259/2008, qui oblige à rendre accessible au grand public les bénéficiaires de la Politique Agricole Commune en rendant ces données disponibles sur le site, a été rendue publique pour la première fois en France en avril 2009.

Mais depuis une décision de la justice européenne de Novembre 2010, les personnes physiques bénéficiaires, c’est-à-dire les exploitants individuels, sont exclues de la liste.

On sait néanmoins que 380 000 exploitations ont reçu 8,08 milliards sur les 10 milliards perçus par la France au titre des subventions de la PAC en 2010.

 

Mais les groupes industriels et les associations caritatives restent les plus gros bénéficiaires de la PAC (paiements des aides entre le 16 octobre 2009 et le 15 octobre 2010) révèlent qu’en France.

Le ministère de l’Agriculture a lui-même reçu 249 714,04 euros.

Le peloton de tête des bénéficiaires

Doux (volaille) 60 133 969,78 €

Fédération française des banques alimentaires (association caritative) 32  136 650,21 €

Lactalis Ingrédients  et Lactalis International  31 530 817,09 €

La Sucrière de la Réunion  31 083 973 €

Le Comite régional pour la reconversion qualitative différée du vignoble (un organisme viticole de l’Hérault) 25 721 825,45 €

Axereal (un  groupe coopératif agricole et agroalimentaire de la Beauce) 23 809 185,07€

Le Secours populaire français 22 973 582,39 €

Tilly Sabco (volaille) 21 640 797,20 €

Les Restaurants du cœur 20 762 873,81 €

France Luzerne Ucad (fourrage pour animaux, Châlons-en-Champagne) 18 521 465,48 € 

Certains rafleraient la majorité des subventions

En 2004, 58 exploitations ont reçu les montants d'aides directes les plus importants, soit au total, plus 22,6 millions d'euros.  Aucun nom figure dans la liste des identités des fermiers subventionnés.

L'ONG Oxfam assure que 70 % des petits agriculteurs ont reçu 17 % des subventions versées à la France, alors que 60% de ces aides sont allées aux 15 % les plus prospères. Ces chiffres montrent que l'argument selon lequel la PAC sert à aider les petites exploitations sonne faux.

Lire:

La lettres de lactalis fais des vagues:

Rédigé par Didier

Publié dans #Europe

Repost 0
Commenter cet article