Observatoire des prix et des marges : les marges des producteurs absentes

Publié le 9 Mars 2010


Sans-titre123.jpg
La CR s’est félicitée  que le gouvernement ait entrepris une démarche de transparence sur la formation des prix dans le secteur agroalimentaire.

L’outil d’observation et d’évaluation mis en place doit permettre d’identifier la marge nette ou brute aux différents stades.

Or, les données publiées le 8 octobre dernier dans le secteur des fruits et légumes, comme les précédentes pour le lait ou le porc, indiquent seulement les marges réalisées par les distributeurs.

Ces marges sont comparées aux prix payés aux producteurs alors qu’il serait essentiel de les opposer à leurs marges effectives.

La CR a donc demandé, au ministre de l’Agriculture et au secrétaire d’Etat chargé du Commerce, d’imposer à l’Observatoire de publier et d’analyser l’ensemble des marges de tous les intervenants des filières sans oublier ceux qui en sont à la base :

les producteurs. Seules ces informations permettent d’apprécier la répartition réelle des marges au sein de cette filière.

La CR s’étonne d’ailleurs que l’Observatoire des prix et des marges n’ait pas commencé son enquête par les marges des producteurs, pourtant si faciles à calculer. Il s’agit de cesser de nier la réalité :

Les marges des producteurs sont négatives depuis des mois, les agriculteurs ont besoin eux aussi de marges pour bénéficier d’un revenu correct.


Lire la suite:

Rédigé par Didier

Publié dans #Producteur laitier

Repost 0
Commenter cet article