Position intenable de la FNSEA face à notre agriculteur de l'Indre ?

Publié le 24 Mars 2010

La FNSEA n'appSans titre139rouve pas la mise en place des DPU, mais nous œuvrons pour qu'aucun agriculteur ne soit exclu de cette réforme.

Surprise, surprise !

- Un agriculteur de l’Indre est bel et bien exclu de cette réforme, l’administration a volontairement exclu les années de référence (2000, 2001, 2002 )en supprimant deux années de prime PAC dite montants compensatoires.

- Année primordiale pour l’avenir et la survie de l’exploitation agricole.

La mise en place des droits à paiement unique (DPU) découle de  la réforme de la Pac adoptée à Luxembourg en juin 2003 par les ministres de l'agriculture de l'Union Européenne (UE).

La FNSEA et les JA, après s'être opposés au principe de la réforme, se sont battus, une fois celle-ci imposée par l'UE, pour que les agriculteurs aient en 2006 un montant de compensations au plus près de celui de 2005, pour qu'il n'y ait pas de DPU dormants, pour que le prélèvement initial destiné à alimenter la réserve soit le plus bas possible et pour que les transferts de DPU se fassent dans un cadre non marchand.

- La réalité sur le terrain les DPU sont bien marchande dont le prix varie de 750 euros à 1700 euros par hectare ; une petite fortune.

La FNSEA et les JA ont ensuite assuré un important travail de terrain pour informer, expliquer et accompagner les agriculteurs dans la démarche.

Même si nous n'approuvons pas cette réforme, notre souci a été de veiller à en atténuer les effets sur les exploitations, à humaniser son application pour les paysans en s'assurant que personne ne reste sur le bord du chemin.

- La FNSEA et les JA du centre et national ne font rien sur le terrain pour aider les Agriculteurs, bien au contraire un agriculteur est resté seul contre vent et marée, sur le bord du chemin.

Parlons-en, du mot humaniser ;

La FNSEA s’en fou complètement !


Lire la suite:

Commentaires de notre  agriculteur de l'Indre

Surprise, surprise !

Un agriculteur de l’Indre est bel et bien exclu de cette réforme, l’administration a volontairement exclu les années de référence (2000/2001/2002) en supprimant deux années de primes PAC dites "montants compensatoires".

Année primordiale pour l’avenir et la survie de l’exploitation agricole.

La réalité sur le terrain les DPU sont bien marchand puisque leurs montants varient de 750 euros à 1.700 euros par hectare, soit une petite fortune.

La FNSEA et les JA du centre et la FNSEA nationale ne  font rien sur le terrain pour aider les Agriculteurs, bien au contraire un agriculteur est resté seul contre vent et marée, sur le bord du chemin ;

Parlons-en, humaniser qu'ils disaient !

Le petit agriculteur a cotisé à la FNSEA, FNSEA qui s’en fou complètement ! 


                                                                   ....................................................

DPU = Droit à Paiement Unique
FNSEA = Fédération Nationale des Syndicats d'Expoitants Agricole
JA = Jeune Agriculteur
UE =  Union Européenne

Rédigé par Didier

Publié dans #Administration

Repost 0
Commenter cet article

Le Limousin 24/03/2010 13:16


Sujet de discusion dans nos campagnes

Un bruit court qu' une exploitation agricole qui se vend ;

- le chef ; vend ses DPU

- sa femme ; vend les DPU

Si vous n'avez pas bien compris, quand on achète une propriété, on achète aussi les DPU. Il se peut qu'Il n'y en ait pas, donc tu te débrouilles auprès de la DDA.
Pour certains, c'est la Croix et la bannière...

Certains sont arrivés à vendre plusieurs fois les DPU d'une même ferme, avec la complicité de l'Administration !

Mais chut ! voyons..