Quel responsabilité pour l'Europe

Publié le 4 Avril 2010

Partout dans le monde, on pj0399406eut observer que les mauvaises mesures économiques bourgeonnent dans l’ombre d’une culture politique déplorable.

Prenons le cas de la Politique Agricole Commune (PAC), le domaine où l’UE se montre plus protectionniste que nulle part ailleurs.

Pour commencer, les objectifs de la PAC n’ont jamais été clairement établis. Le Traité de Rome de 1957 dresse une vague liste qui a été étendue à plusieurs reprises sans aucun sens de précision ou de priorité.

De plus, des données basiques sont longtemps restées secrètes – notamment l’identité des bénéficiaires des subsides – ou le sont toujours, telle que la base de données sur la structure et les revenus de l’agriculture européenne.

Les analyses de la Commission Européenne sur les effets de la PAC ne sont, elles non plus, pas toujours publiées. De toute façon, celles-ci sont superficielles et partiales : il leur manque une approche globale qui, au-delà des avantages pour l’agriculture, révèlerait aussi les coûts cachés pour la société.

 


Lire les grands Bénéficiaires:

Rédigé par Didier

Publié dans #Europe

Repost 0
Commenter cet article