Hallucinante Politique Agricole Commune

En 2009, les revenus agricoles ont chuté dans l'ensemble de l'Union européenne, tout particulièrement en France.

Les éleveurs laitiers, qui onj0399406.jpgt vu leurs prix baisser de 20 %, sont parmi les plus touchés. Malgré les 55 milliards dépensés par l'Union pour l'année 2008 via la politique agricole commune (PAC), "c'est le plus grand programme d'aide agricole dans le monde" dont est censée assurer aux agriculteurs un niveau de vie équitable, celle-ci n'a manifestement pas atteint son but.

Les subventions agricoles sont un outil économique controversé, certains économistes les considèrent comme des instruments qui faussent les échanges qui ont frappé le portefeuille des contribuables, et de détruire les moyens d'existence des agriculteurs.


Mais le plus grave, elle fournit un financement à une grande variété de bénéficiaires au-delà des agriculteurs qui labourent le sol, des entreprises multinationales comme conglomérats alimentaires, les fabricants de sucre, les distilleries d'alcool, les fabricants allemands de gummy bear, les traiteurs navire de croisière de luxe et de riches propriétaires terriens, allant de la reine Elizabeth II d'Angleterre au prince Albert II de Monaco.

voir la liste des plus gros bénéficiaires de la PAC en France:

En France, le plus grand bénéficiaire est le producteur de poulet Groupe Doux à  62.8 millions €, suivi par environ une douzaine de fabricants de sucre qui, ensemble, récoltent plus de  103 millions €.

Autres surprises quant aux bénéficiaires :

PAC ; 508.000 bénéficiaires pour 9.940 Millions d'€uros, cela fait une moyenne de 19.500 euros/ bénéficiaire pour l'année 2008.

 

En France, aucun agriculteur ne figure parmi les 24 bénéficiaires des plus grosses subventions, supérieurs à 5 millions d'€uros.


On retrouve en revanche le groupe de luxe LVMH pour son cognac et plusieurs industriels de l'agroalimentaire, mais sont-ils vraiment déficitaires et ont-ils vraiment besoin de subventions ?


On trouve même des associations caritatives dans les bénéficiaires de la PAC :

         
La fédération des banques alimentaires  22,5 millions
Le Secours Populaire   15,5 millions
Les Restaurants du Coeur 13,7 millions
          

Ces associations caritatives sont en fait chargées de redistribuer ces aides dans le cadre du Programme européen d'aide aux plus démunis (PEAD).


Les banques touchent aussi, elle sont bénéficiaires sur quel terre agricole, ou sur quel terre laissée en jachère :

           
 91.178.000 d'euros au Crédit Agricole Paris
 9.900.000 d'euros au Crédit Mutuel Paris
  5.300.000 d'euros à la Banque Populaire Paris


Les sources:
Source1: 
Source 2:
Source 3:
Source 4 :


Ecrire un commentaire:

Repost 0