Une épreuve mal vécus en agriculture

Publié le 19 Mars 2010

Sans titre145



Il existe une classe d'agriculteur avec les mêmes droits et les même ambitions humaines que les travailleurs.

Hier avait lieu la 3e réunion régionale pour le Plan d'urgence, à la DRAAF d'Orléans.

Monsieur Nicolas  Sarkozy a annoncé au SIA une rallonge de 800 millions d'euros supplémentaires de prêts bonifiés et une de 50 millions pour le FAC, dont on attend la répartition pour chaque département.

Michel MASSON (FRSEA) pense que le volet manquant du plan est l'accompagnement à la reconversion :

sortir les gens "dignement" de l'agriculture. "

Les dépôts de bilan en agriculture, qui ne sont pas des actes de gestion habituelle, comme en commerce, sont très mal vécus en agriculture."

Les DDT ajoutent que souvent, les agriculteurs ne veulent pas se faire aider.

La DDT 37 dit qu'elle repère beaucoup d'agriculteurs en très grande difficulté lors des contrôles qu'elle effectue.

Les enveloppes FAC PSEA et FAC CUMA pourraient devenir fongibles et les enveloppes départementales FAC CUMA sont très insuffisantes.

Le plafond Minimis de 15 000 euros a été quelques fois atteint, notamment dans le cas d'élevages porcins. Ce plafond est lié aux accords européens de ne pas accorder plus de 15 000 euros d'aides pour ne pas être accusés de soutien abusif et subventions déguisées.

Le nombre de dépôts de bilan augmente rapidement en arboriculture, activité qui va sans doute disparaitre définitivement en région Centre. Certains tiennent encore un peu parce qu'ils ont du terrain à bâtir à vendre près des villes.

Il paraît que dans le 37, il y a une liquidation judiciaire par semaine en maraîchage.

Dans le Cher, 60 agriculteurs émargent au RSA (la MSA instruit et le Conseil Général paye).

De plus en plus de demandes sont faites mais le RSA qui prend en compte les revenus du conjoint et les biens fonciers est très restrictif d'accès. La FRSEA (Michel Masson) demande à ce que des plaquettes d'information soient envoyées aux agriculteurs par la MSA.

D'après un responsable JA, ceux qui sont en 6e et 7e année sont également en grande difficulté : à la fois jeunes et trop vieux pour émarger aux dispositifs.

Lire : la synthèse de la mise en œuvre du PSEA en région Centre.


DRAAF = Direction Régionale de l'Alimentation de l'Agriculture et de la Forêt du Centre
SIA = Salon Internationl de l'Agriculture
DDT = Direction Départementale des Territoires
FAC = Fonds d'Allégement des Charges financières
FRSEA = Fédération Régionale des Syndicats d'Exploitants Agricoles
PSEA = le Plan de Soutien Exceptionnel à l'Agriculture
CUMA = Coopérative d'Utilisation de Matériel Agricole
MSA = Mutualité Sociale Agricole
RSA = Revenu de Solidarité Active
JA = Jeune Agriculteur

Rédigé par Didier

Publié dans #Agriculture; Agriculteur

Repost 0
Commenter cet article